Le Festival des cerisiers en fleurs de Washington

Comme je vis à quelques minutes de Washington D.C., j’essaie de ne manquer aucune célébration pouvant me plonger au cœur de l’authenticité. Je vous invite à me suivre à travers un festival qui m’a énormément plu, un bel hommage à la beauté éphémère des sakura nippons.

L’histoire du National Cherry Blossom Festival

Le 27 mars 1912, Yukio Ozaki, alors maire de Tokyo, décide de sceller l’amitié entre le japon et les Etats-Unis en faisant don de 3 000 cerisiers à la ville de Washington. Ces arbres sont considérés comme de véritables trésors ayant donné naissance au Festival des cerisiers en fleur. Pour l’occasion, ce sont des centaines de milliers de personnes aussi curieuses que moi qui viennent se perdre en contemplation devant les cerisiers habillés de rose et de blanc.

Le festival se tient au printemps, sur une quinzaine de jours répartis entre mars et avril. Je ne pourrai pas vous donner de date précise mais en règle générale, la célébration débute le dernier samedi de mars. Je vous conseille de prévoir des vacances en Amérique à cette période pour vous délecter de l’un des plus beaux spectacles que la nature vous offre.

Sakura, une fleur à forte symbolique

Au Japon, les sakura ne sont pas de simples cerisiers ornementaux. Ce sont avant tout les symboles incontestés de la beauté éphémère. L’esthétique est puissante, captivante, et pourtant, elle ne dure pas éternellement. Ces cerisiers en pleine floraison rendent également hommage aux samouraïs, ces valeureux guerriers tombés au combat, n’ayant profité que d’une vie éphémère.

Belles et fragiles, les fleurs de sakura marquent l’arrivée du printemps et symbolisent cette saison où les beaux jours reviennent, portant espoir et bonne humeur dans leur sillage. Je trouve que c’est très poétique !

Les expériences à vivre autour du Festival

Les cerisiers offerts par Yukio Ozaki bordent le Tidal Basin, au cœur du West Potomac Park. Je vous conseille d’observer l’ensemble de loin, pourquoi pas au fil d’une croisière sur le fleuve Potomac. Prenez ensuite le temps de flâner sur l’Independence Avenue et admirez les fleurs dont le nombre de pétales peut autant varier que les nuances de couleurs. Le Franklin Delano Roosevelt Memorial de même que le Jefferson Memorial se trouvent sur votre itinéraire alors vous pouvez en profiter pour les voir de plus près.

Les manifestations culturelles donnent une dimension plus festive à cet événement. Je vous recommande le National Mall et plus précisément le National Sylvan Theater pour assister à des démonstrations d’arts martiaux et des spectacles de danse et musique. Le Sakura Matsuri Japanese Street Festival est évidemment immanquable. Le temps d’une journée, les Américains comme les étrangers de passage, plongent directement dans la culture nippone. De la musique japonaise est diffusée dans la rue. Des danseurs et des pratiquants d’arts martiaux régalent la foule par leurs talents. Et si vous avez envie de découvrir les spécialités culinaires japonaises, les vraies, celles que l’on concocte dans le plus strict respect des traditions, c’est l’occasion ou jamais !

Les familles apprécieront le Blossom Kite Festival. C’est une journée où les cerfs-volants sont à l’honneur, pour le plus grand bonheur des enfants et de leurs accompagnateurs. Des concours sont même organisés et vous serez surpris de voir comment certains participants réussissent à piloter de simples cerfs-volants en les faisant tournoyer d’une manière indéniablement acrobatique.

Cerisiers et romance sont indissociables et si vous venez en couple, vous aurez l’opportunité de partager des moments inoubliables. En journée, préparez-vous un panier de gourmandise et installez-vous dans un parc pour pique-niquer à l’ombre des sakuras ou en vous délectant d’une vue imprenable sur le rose et le blanc. Renseignez-vous sur le calendrier des festivités car chaque année, une soirée est consacrée au Southwest Waterfront Fireworks Festival. Vous l’avez bien compris, des feux d’artifice viennent illuminer le ciel, faisant écho à la beauté des sakuras en pleine floraison.

Washington, ce n’est pas seulement les édifices historiques et les chaînes de restauration. C’est aussi une ville qui vit au rythme de ses festivals, ces célébrations en grande pompe qui donnent lieu à des rencontres humaines et des découvertes culturelles auxquelles personne ne peut rester insensible. En ce qui me concerne, je compte bien participer au prochain Cherry Blossom Festival.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.